Hugo Lami

Ton premier vol : J’ai commencé le gonflage à l’âge de 9 ans. Deux fois par semaine, je me rendais sur la pente école de St Hilaire regardant les plus grands de cette activité et tentant de reproduire les gestes. J’ai couru des heures sous une vielle voile de parachute prêtée avec une sellette beaucoup trop grande pour moi. J’ai parcouru les salons de la Coupe Icare pour m’acheter ma propre sellette string et vers 13 ans, je me suis offert une Nemo XX. Trop léger, même avec les plus petites voiles du marché, j’ai patienté jusqu’à l’âge de 14 ans pour voler. J’ai donc fait mon premier vol avec l’école de parapente de Prévol sur le fameux site de St Hilaire du Touvet. A ce jour, j’ai à mon actif près de 10 ans de gonflage que je poursuis avec grand plaisir, 4 ans de vol et 1 an d’acro.

Tes conseils de pilote : Pour moi, le parapente c’est avant tout une maîtrise de l’aile. Pour ce faire, il est fondamental de faire beaucoup de gonflage et d’essayer différents exercices pour pouvoir anticiper l’aile sur les décollages et ainsi éviter de se mettre en danger.

Tes envies : Jeune pilote parapentiste, j’ai plein de projets qui se dessinent dans ma tête. Tout d’abord, je souhaite passer la qualification biplace, tout en continuant à m’entrainer et à progresser en acro pour rentrer dans les circuits des compétitions. D’ici 3 ans, à la fin de mes études et d’une année sabbatique à voyager avec mon aile, j’aimerais rentrer en équipe de France de parapente acrobatique pour participer aux coupes du monde de voltige. En parallèle, je souhaite m’investir dans un projet de vidéos sur le parapente. Mon ambition est de vivre de ma passion, le parapente.

Tes points forts : L’une de mes plus grandes chances est celle d’habiter un site privilégié. Bien que mes parents ne pratiquent pas cette activité de plein-air, ils m’ont permis de m’adonner à ma passion, encadré par le CDVL (Comité Départemental du Vol Libre), par l’école Prévol et au côté du Parateam. Observateur et à l’écoute, j’aime être entouré des meilleurs pilotes mondiaux pour pouvoir progresser en sécurité et étape par étape. Riche de mes années d’expériences en pente école, j’ai déjà une grande maitrise de l’aile au sol. Je suis conscient du risque du vol libre et surtout dans le domaine de la voltige. Persévèrent et motivé, je n’abandonne jamais !

Tes points faibles : Je me suis plus concentré sur l’acro et je n’ai pas fait beaucoup de vols de distance.

Ton matériel : Voiles : Freeway et Nemo xx Sellettes : Acro 4

Ton palmarès : – Vainqueur de l’Airosol en 2019. – Vainqueur de la coupe de finesse à la Coupe Icare en 2018 et 2019. – 3ème en équipe à l’Icarnaval avec le CDVL en 2017. – Participation à l’Icarnaval en 2017, 2018 et 2019. -Participation au vol démo dudek a la coupe Icare en 2019.